7 astuces pour bien vendre sur leboncoin.fr

vignette leboncoin

Tous les jours, leboncoin !

ob_8453b1_leboncoin-logo-eps-vector-image

Mieux que Google : quand je cherche un objet sans savoir précisément ce que je veux, je trouve un choix très large de possibilités.

Plus rapide que les vide greniers : je trouve des super occasions à portée de clic.

Très sympa : j’échange avec plein de gens qui partagent une même philosophie / pas la peine d’acheter une sur-production quand un produit peut être utilisé pleinement jusqu’à destruction, et en plus on fait des économies !!

Ok, je vous épargne les RDV non honorés, les messages sans signature ou autre marques de politesse, les offres de prix délirantes. Vous apprendrez vite à les repérer. Il suffit ensuite de ne pas leur répondre…

———————————————————

Mes astuces pour vendre tranquillement :

rapidement et sans perdre de temps en échanges absurdes et vains…

1 – Créer son compte

Bien sûr, c’est obligatoire…mais ça permet aussi de contrôler le nombre de visite sur votre annonce. J’ai fais le test comparatif avec mondebarras.com : 10 fois plus de visites pour la même annonce et sur la même période sur leboncoin.fr.

Bref, pas de doute, leboncoin est incontournable !

Votre tableau de bord vous permet aussi de modifier votre annonce si vous constatez qu’elle est trop peu visible (problème de catégorie, de photo ou de prix !).

2 – Choix de la catégorie

  • Mes étagères, je les enregistre dans Ameublement, Décoration ou Bricolage ?
  • Mes cache-pots : Jardinage ou Décoration ?

…Faites un repérage préalable. Placez-vous en tant qu’acheteur et faites plusieurs tests pour voir où vous obtenez le plus de réponses…car c’est là que vous aurez le plus de visiteurs. Ou démultipliez votre annonce dans plusieurs catégories !


exemples cintres

3 – Titre et texte de votre article

Soyez précis pour faciliter le choix de l’acheteur, et pour apparaitre le plus souvent possible lors d’une recherche par mots clés.

  • Le titre décrit votre objet :

>> C’est quoi ? Quelle couleur, ou matière ? Quelle taille ? Quelle marque ?

Attention à l’orthographe !

Capture d’écran 2016-01-27 à 10.37.41

  • Le texte précise le descriptif : dimensions, couleur (les couleurs de vos photos diffèrent selon les écrans d’ordinateur, mieux vaut préciser), matière (cuir, synthétique, plastique, fer…), état (neuf, occasion, usagé, tâché, comme neuf), la marque.  Où peut-on voir ou récupérer le produit ?

Le moteur de recherche inspecte le titre et le corps du texte. C’est la raison pour laquelle les vendeurs de vêtements écrivent une liste de marque en fin de texte. Ils se donnent plus de chance d’apparaitre sur plusieurs requêtes différentes…ce qui est parfois agaçant…

Exemple : je cherche du « One Step » en vêtement, et je me retrouve avec un vilain manteau Jacqueline Riu…arrrrghhhh !!!

exemple one step

 

4 – Les photos

Evidemment qu’il faut mettre une photo !! Vous achetez souvent en aveugle ?!!

Allez, lâchez-vous : 3 photos gratuites, pas la peine de vous priver.

Face, dos, profil, ou mise en avant de détails… Lumière de jour, et couleurs le plus fidèles possibles. Espace dégagé pour bien montrer le produit.

Capture d’écran 2016-01-27 à 11.10.09

5 – Le prix

  • Observez le prix du marché, en cours sur le site. Un objet d’occasion vaut 50% du prix de vente.
  • Précisez le prix de l’envoi par la Poste, si l’objet peut être envoyé. Et faites un Colissimo en précisant le n° du colis pour vous assurer que l’envoi ne sera pas traité trop à la légère par la Poste, et pour rassurer votre acheteur.
  • Autre solution astucieuse : proposez dans votre annonce une livraison entre particuliers avec colivoiturage ou cocolis.

A titre perso, j’ai toujours eu des échanges de confiance et envoyé des chèques pour recevoir des vêtements notamment. Sur des petites sommes pour ne pas prendre trop de risques. Et je suis toujours tombée pour des super vendeurs qui prenaient soin de me préciser le n° du Colissimo.

  • Précisez si le prix est à débattre ou ferme. Ca devrait vous éviter des échanges pénibles et inutiles…
  • Pensez à proposer un prix à l’unité ou par lot.
  • Et prévoyez une petite marge de négo dans le prix de départ. Ca fait plaisir à tout le monde à l’arrivée !!

 

6 – L’échange 

  • Soit l’acheteur se déplace chez vous : précisez votre adresse et vos heures de disponibilité.
  • Soit vous convenez d’un RDV dans un lieu public qui vous arrange tous les 2 : un parking, un centre commercial, une station de métro.

Alerte : un acheteur qu’il faut servir à domicile n’est pas fiable, selon mon expérience…

7 – Les pièges

En affichant votre n° de téléphone, vous risquez de recevoir dès publication de  votre annonce une 10aine de message vous promettant un achat rapide…C’est du spam.

Pas d’emballement : un acheteur décidé est prêt à se déplacer, à vous donner ses coordonnées. Tout paiement suspect ou enthousiasme demesuré sent l’arnaque à plein nez…

Et s’il vous plait, pour le confort des autres usagers : quand la vente est conclue, supprimez votre annonce du site :-)

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Marie A.

 

Be first to comment