Méthodologie créative

1 – Ma bulle créative. OFF/ON

Le délice de la plongée dans cet état absorbé, isolée de toutes les contraintes et obligations, qui permet à l’esprit de galoper et rebondir pour formaliser un projet.

Comment switcher et passer en mode créatif ? L’esprit est ainsi fait qu’il se connecte à l’aide de stimuli.

Comment utiliser efficacement le peu de temps disponible ?

Imaginons un rituel pour « switcher » facile :

–       Écouter de la musique classique = laisser les images s’entre-croiser dans l’esprit et générer les associations

–       Enfiler une blouse de travail = entrer dans un espace intime

–       Éteindre son téléphone = couper du quotidien

–       Allumer une bougie = s’isoler du temps

–       Enfiler ses grosses chaussettes = changer de rythme et de démarche

Choisissez votre rituel et calez-le dans votre planning : 1 heure pour vous, chaque WE, le soir…

 

2 – Je suis sympa avec moi-même :

Ben c’est un minimum…déjà vous en connaissez beaucoup des courageuses qui se lancent dans cette aventure. Alors félicitez-vous et foncez sans complexe : vous êtes déjà formidables !

–       ne pas se censurer

–       se pas se juger

–       laisser les associations se créer d’elles-mêmes

–       être à l’écoute de son entourage

–       piquer des idées à ses copines, elles vous le rendront bien !

–       rester spontanée

–       matérialiser : Lancez-vous !

 

3 – Les carnets d’inspiration

Pas de panique les Biquettes !

  • Le carnet d’inspiration, c’est juste une méga liste de tous les trucs qui vous plaisent !

Des tenues découpées dans la presse, des photos que vous trouvez belles, des bonnes adresses. Collée, dessinée, écrite, à chacune la formule qui lui convient le mieux.

De toute façon, c’est un carnet de travail. Il va traîner dans la poche de votre veste ou au fond de votre sac à main. Et là, dans une longue salle d’attente, à l’arrêt du bus, à la sortie de l’école, à la pause déjeuner, un début d’idée apparaît. Saisissez-là ! Un petit gribouillis pour se rappeler que ça pourrait bien donner un truc sympa, plus tard…

 

  • Une autre alternative :

je photographie dans la rue, dans les vitrines, dans les magazines tout ce qui m’intéresse. Et je jette un oeil régulièrement à toutes les idées…

 

  • Et le plus abouti et qui est devenu tout à fait incontournable, c’est Pinterest bien sûr.

Je vous invite à découvrir mes tableaux, mais surtout à créer les vôtres. Attention danger : ce site est hautement addictif !!

 

Trop facile maintenant, et plus d’excuses : dimanche prochain, vous n’avez plus qu’à feuilleter le carnet pour commencer la réalisation de l’idée. D’ailleurs cette idée, avec les couleurs vues l’autre jour et avec ce petit bout de tissu récupéré chez une copine…mais ça pourrait bien le faire graaaavee… !!

 

4 – Ma planche tendance

Ou comment définir votre univers créatif ?… Pour les couturières en recherche de cohérence et qui ne veulent pas s’éparpiller, et pour toutes celles qui veulent sortir des tendances conformistes, affiner et affirmer leurs goûts personnels.

Matériel nécessaire : une planche mousse, des épingles, des magazines déco, féminins, publicitaires, d’actualité…

1 – Commencez par découper dans vos magazines toutes les images qui vous plaisent, sans but. Photos de paysage, meubles, mannequins, titres…

2 – Étalez toutes ces images par terre et repérez selon vous les intrus. Pas d’autres critères de sélection que vos goûts personnels et votre choix de la cohérence du tout. Vous serez peut-être conduite à faire plusieurs planches thématiques

3 – Assemblez toutes ces images en une jolie composition, collée sur une planche.

4 – Observez : les formes, les couleurs, les matières, les motifs… tous ces repères tracent la ligne directrice de vos prochaines créations.

Vous pouvez identifier et qualifier vos goûts. Vous n’êtes plus dépendantes du bon goût établi et vous évitez les tests hasardeux pour arriver au résultat que vous souhaitez.

Bravo Madame !

 

5 – Le grand remue-méninges

Alors là, on joue à plusieurs, c’est bien plus productif !! Le principe consiste à produire un maximum d’idées pour sortir des lieux communs.

Matériel nécessaire : grandes feuilles de papier, marqueurs de couleurs

1 – Posez l’objectif de la séance :

– décoration d’une pièce de la maison

– tenue spéciale pour un événement particulier

– créer un tableau

– imaginer des rangements

Par exemple : Trouver un thème pour l’anniversaire de Manon

 

2 – Fixez quelques règles au groupe pour assurer la fluidité des échanges

–       ne pas se censurer

–       se pas se juger

–       laisser les associations se créer d’elles-mêmes

–       être à l’écoute de son entourage

–       piquer des idées à ses copines, elles vous le rendront bien !

–       rester spontanée

–       matérialiser

 

3 – commencez par un mot clé, à écrire au milieu de la page

Qu’est ce mot vous évoque aux une et aux autres ? Laissez courir les idées et notez-les au fur et à mesure.

Vous obtenez un paysage de mots qui commencent à évoquer le film de la création.

 

4 – Faites le tri nécessaire. Certaines idées sont plus riches que d’autres…

 

5 – Et regardez à présent comment ces idées répondent à l’objectif fixé en début de séance… Vous avez le scénario de l’après-midi d’anniversaire !

Maintenant, essayez de convaincre les copines de participer à l’animation de l’anniversaire

(là ; je n’ai pas de méthode à partager, désolée…)